Audio tour

Audio tourVisite de Jametz

2 sights

  1. Audio tour Summary
  2. Audio tour Summary

    Les buttes verdoyantes de Jametz, encore visibles dans le paysage près du lavoir, rappellent l’emplacement d’un imposant château ceint de murailles, construit au XVe siècle par les princes de Sedan.

    La forteresse fut un refuge protestant emblématique au XVIe siècle, surnommée « le boulevard du protestantisme ». La ville elle-même était entourée d’une enceinte bastionnée. Jametz est surtout connu pour le siège qui s’y tint en 1588, par Charles III, duc de Bar et de Lorraine dépendant du duc de Bouillon, chef des protestants de la région. C’est une puissante armée composée de 7000 hommes qui assiège alors Jametz. Les batailles sont très dures, utilisant tous les moyens de combat de l’époque, des plus classiques : la trahison et la famine, aux plus récents : le duel d’artillerie et l’usage de pièges explosifs. La place est défendue par l'ingénieur Errard de Bar-le-Duc dont l’exploit établit sa réputation. Le bourg tient bon une année, de janvier à décembre 1588, et le château six mois de plus, ne capitulant qu'en juillet 1589. La forteresse est démantelée en 1672 sur l’ordre de Louis XIV alors que Vauban renforce les fortifications de Montmédy.

    Dans le village aux caractéristiques typiquement lorraines, des habitations se sont groupées des deux côtés de la grande rue et notamment de belles demeures des XVIIIe et XIXesiècles. Au n° 43, les pierres de construction de l’ancienne ferme, pourvue d’une porte charretière à bossage, proviendraient de l’ancien château.

    Outre l’église Saint-Pierre-aux-liens édifiée en 1840, admirez, dans le cimetière la chapelle Notre Dame du Mont datant de 1560.

    Regardez le lavoir à double impluvium. Il a été entièrement rénové en 2009. Le bassin, au centre, est alimenté en eau de pluie par un toit incliné vers l'intérieur.

  3. 1 89- Histoire du village
  4. 2 90- Jametz et le calvinisme : la Guerre de Religion
  1. Audio tour Summary

    Les buttes verdoyantes de Jametz, encore visibles dans le paysage près du lavoir, rappellent l’emplacement d’un imposant château ceint de murailles, construit au XVe siècle par les princes de Sedan.

    La forteresse fut un refuge protestant emblématique au XVIe siècle, surnommée « le boulevard du protestantisme ». La ville elle-même était entourée d’une enceinte bastionnée. Jametz est surtout connu pour le siège qui s’y tint en 1588, par Charles III, duc de Bar et de Lorraine dépendant du duc de Bouillon, chef des protestants de la région. C’est une puissante armée composée de 7000 hommes qui assiège alors Jametz. Les batailles sont très dures, utilisant tous les moyens de combat de l’époque, des plus classiques : la trahison et la famine, aux plus récents : le duel d’artillerie et l’usage de pièges explosifs. La place est défendue par l'ingénieur Errard de Bar-le-Duc dont l’exploit établit sa réputation. Le bourg tient bon une année, de janvier à décembre 1588, et le château six mois de plus, ne capitulant qu'en juillet 1589. La forteresse est démantelée en 1672 sur l’ordre de Louis XIV alors que Vauban renforce les fortifications de Montmédy.

    Dans le village aux caractéristiques typiquement lorraines, des habitations se sont groupées des deux côtés de la grande rue et notamment de belles demeures des XVIIIe et XIXesiècles. Au n° 43, les pierres de construction de l’ancienne ferme, pourvue d’une porte charretière à bossage, proviendraient de l’ancien château.

    Outre l’église Saint-Pierre-aux-liens édifiée en 1840, admirez, dans le cimetière la chapelle Notre Dame du Mont datant de 1560.

    Regardez le lavoir à double impluvium. Il a été entièrement rénové en 2009. Le bassin, au centre, est alimenté en eau de pluie par un toit incliné vers l'intérieur.

Reviews

No reviews yet

Write the first review
A minimum rating of 1 star is required.
Please fill in your name.